theatreetpsychanalyseacorpsperdus

Le corps du théâtre et de la psychanalyse

Richard III de Ostermeier au théâtre de l’Odéon

rICHARDRichard III de Ostermeier au théâtre de l’Odéon

Avec Thomas Bading, Robert Beyer, Lars Eidinger, Christoph Gawenda, Moritz Gottwald, Jenny König, Laurenz Laufenberg, Eva Meckbach, David Ruland et le musicien Thomas Witte

 

Une pièce d’une corporalité rare. Lars Eidinger se cogne à sa nudité, à sa bestialité, à sa masculinité dans tous ses états les plus grotesques. Sous nos yeux un Richard III, dont la psyché plonge au fond de sa névrose et s’y laisse exalter… La mise en scène est un festin de symboles ; on y retrouve notamment les enfants pantins et l’homme pendu. Une Margaret transgenre offre, sur une scène hyper-masculinisé, un fabuleux commentaire sur le genre.

Ostermeier nous invite à nous laisser séduire par ce monstre, qui brise régulièrement le quatrième mur pour nous parler, nous faire rire, nous encourager à humilier Buckingham, et même à boire sa propre pisse. Un chef-d’œuvre féroce dans sa mise en scène et dans son jeu, à voir absolument.

« Since I cannot prove a lover/… / I am determined to prove a villain »

-Emilie Slotine, stagiaire

Photos © Arno Declair prises sur le site de l’Odéon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :