theatreetpsychanalyseacorpsperdus

Le corps du théâtre et de la psychanalyse

« Le Sec et l’humide » de Jonathan Littell adapté par Guy Cassiers – Avignon 2017

 

Le Sec et L’Humide de Jonathan Littell par Guy Cassiers
ou la psychanalyse de fasciste.

Se joue sur L’autre scène du Grand Avignon/Vedèn

Cassiers monte le texte de Léon Degrelle analysé par Jonathan Littell pour nous faire un cours, magistral, sur la psychologie du fasciste. Celui-ci divise la vie, de manière très manichéenne, entre le bien et le mal, le dur et le mou, le sec et l’humide… Sa structure mentale relève d’une production continue de la réalité, qui « ne peut pas être compris par le freudisme car il (…) n’y a pas de moi, (…) [le fasciste] n’est pas complètement né. » Il construira donc un moi extérieur, une carapace, qui se construit comme l’antithèse « du féminin et du liquide » dont le fasciste à peur.

Une pièce fascinante faisant utilisation des nouvelles technologies pour altérer les voix et créer un sujet vivant. À voir absolument pour tout amateur de psychologie et d’histoire.

E S en direct d’Avignon

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juillet 18, 2017 par , et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :