theatreetpsychanalyseacorpsperdus

Le corps du théâtre et de la psychanalyse

ACP- Une pièce & Un débat – LA MORT (d’) AGRIPPINE – le Samedi 30 Mars au théâtre Déjazet à 20h45

Théâtre & Psychanalyse, a Corps Perdus

 

Vous Présente

 

Une pièce & Un débat

Autour de la pièce : LA MORT (d’) AGRIPPINE

le Samedi 30 Mars au théâtre Déjazet à 20h45

Le débat se déroulera en présence de DANIEL MESGUICH

De HERCULE SAVINIEN DE CYRANO DE BERGERAC

Adaptation et Mise en scène DANIEL MESGUICH

Avec :  SARAH MESGUICH, STERENN GUIRRIEC, REBECCA STELLA, JOËLLE LÜTHI, JORDANE HESS, YAN RICHARD

Du 13 mars au 20 avril

Du mardi au samedi à 20H45

41, boulevard du temple 75003 Paris
Métro République (lignes 3, 5, 8, 9, 11)

Location : 01 48 87 52 55 OU CLIQUEZ ICI

 

  • Tarifs Plein : 42€
  • Tarif Membres de Théâtre & Psychanalyse, a Corps Perdus (sur présentation de votre carte adhérent 2018) lors de la réservation code : acorpsperdus : 22 € (Si vous n’êtes pas membre de Théâtre & Psychanalyse, a Corps Perdus le jour de l’Evènement, la possibilité d’adhérer à l’association est, bien entendu, réalisable le jour de l’événement auprès de Margot Ferrafiat-Sebban ou merci d’adresser un mail à : acorpsperdus2014@gmail.com)

Le débat se déroulera en présence de DANIEL MESGUICH et des comédiens (iennes) et sera animé par Margot Ferrafiat-Sebban, psychanalyste et membre de théâtre et psychanalyse, a Corps Perdus. Le débat s’articulera autour des interventions du public, mais aussi de ce que nous psychanalystes pouvons en dire : 

Unique tragédie de Savinien de Cyrano de Bergerac déployant les pensées libertaires de l’auteur, dévoilant la perfidie des manœuvres d’un monde politique qui manipule  la religion. La pièce, véritable manifeste d’athéisme et d’épicurisme avait alors fait scandale.

Dans la note d’intention, Daniel Mesguich pose la question de la croyance : « Croire ou ne pas croire, telle est la (deuxième) question du théâtre. Mais c’est aussi la première.
Car c’est toujours déjà peut-être à tort que l’on « croit » qu’est l’être de quoi que ce soit » , celle-ci s’articule à celle du mensonge et de la vérité le metteur en scène ajoute: « dans cette tragédie où tout, absolument tout, n’est que feinte, mensonge et dissimulation, l’émancipation à l’égard des croyances asservissantes et des impostures théologico-politiques ne débouche que sur une sanglante mise à mort. » 

À l’historisation, au vraisemblable, au thème du vrai ou faux, Lacan opposera celui de la vérité menteuse, jusqu’à écrire comme il le fait dans sa « Préface à l’édition anglaise du Séminaire XI » :  » Il n’y a pas de vérité qui, à passer par l’attention, ne mente.  » Le premier axe qui nous semblent se dessiner mit au travail par « la mort (d’) Agrippine » est la question du mensonge et de la vérité. La question du religieux et de l’athéisme forme le second axe, sachant que pour Freud la religion est l’instauration du renoncement à la pulsion, c’est à dire une jouissance interdite, alors que pour Lacan, il s’agit là d’une jouissance supplémentaire, c’est à dire : « une jouissance qui excède toute mesure » comme dirait JAM.

Comment dans ces condition et au travers de ce que la pièce met en scène pouvons-nous penser l’articulation entre pouvoir et religieux ?

  1. Lacan, « Préface à l’édition anglaise du Séminaire XI »,…. » La vérité, on la rate.

MFS

 

Pour plus d’informations sur la pièce n’hésitez pas à consulter le site du théâtre : Théâtre Déjazet

N’hésitez pas à partager Evènement que vous retrouverez également sur
notre site Théâtre et Psychanalyse, a Corps Perdus :Cliquez ICI
notre page Facebook ACP : Cliquez ICI

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :