theatreetpsychanalyseacorpsperdus

Le corps du théâtre et de la psychanalyse

ACP- Une pièce & Un débat –QUE CRÈVENT TOUS LES PROTAGONISTES – le Dimanche 17 Novembre au théâtre 13 Seine à 16h00

Théâtre & Psychanalyse, a Corps Perdus

Vous Présente

Une pièce & Un débat

Autour de la pièce :

QUE CRÈVENT TOUS LES PROTAGONISTES

TRAGI-COMÉDIE FANTASTIQUE

le Dimanche 17 Novembre au théâtre 13 Seine à 16h00

Le débat se déroulera en présence de l’équipe artistique et sera animé par Margot Ferrafiat-Sebban, psychanalyste et membre de théâtre et psychanalyse, a Corps Perdus. 

Texte Gabriel Calderón – Mise en scène Sandrine Attard

Avec Maël Besnard, Aymeric Lecerf, Marion Malenfant, Florence Muller, Grégoire Oestermann, Paul Emile Pêtre, Elisabeth Tamaris Collaboration artistique Gaëlle Fernandez Bravo, Traduction Françoise Thanas, Décor et costumes Frédéric Rebuffat, Création lumières Olivier Oudiou, Création son Vincent Dupuy

Dates : du 5 au 24 Novembre 2019

Lieu THEATRE 13 SEINE

30 rue du Chevaleret 75013 PARIS (M° Bibliothèque F. Mitterrand)

Plus d’informations : cliquez ici

Réservations : en ligne ou par téléphone au 01 45 88 62 22

Tarif préférentiel : 16€ au lieu de 22€ avec le code ACORPSPERDU13

Le débat s’articulera autour des interventions de l’équipe artistique et celles du public, mais aussi de ce que nous psychanalystes pouvons en dire : 

Ana, une jeune trentenaire, est hantée par les non-dits et les secrets du passé liés à l’époque de la dictature en Uruguay dans les années 70. N’ayant trouvé aucune réponse à ses questions, elle demande à son fiancé de construire une « machine à remonter le temps » pour faire revenir les morts de sa famille. Le soir de Noël, ils ressurgissent. Passé et présent s’entremêlent donnant lieu à des situations cocasses. Un univers déjanté qui interroge sur la quête de la vérité et de l’identité.

Gabriel Calderón est un jeune auteur uruguayen qui a déjà écrit une vingtaine de pièces. Egalement acteur et metteur en scène, il est reconnu comme un auteur phare de la nouvelle génération de dramaturges. Son écriture radicale et satirique est explosive. Mon désir de monter ce texte est venu d’une nécessité d’explorer « la famille » et les non-dits qui s’immiscent constamment dans nos vies. La dimension fantastique permet d’aborder ce sujet autrement. Faire revenir les morts pour tenter de trouver des réponses : un procédé brillant, loufoque qui permet de questionner. Comment se construit-on ? Que fait-on du passé ? Que transmettons-nous ?

Après avoir exposé les blessures profondes et les culpabilités de chacun, la question est de savoir comment construire l’avenir.

La pièce, articulée autour de nombreux flash-back, a une structure très

cinématographique. L’univers de Gabriel Calderón peut se rapprocher de celui des films de Pedro Almodovar. L’un et l’autre abordent de manière volontairement provocatrice la filiation, l’amour, la mort et les secrets enfouis.

Les personnages traversent les événements à un rythme endiablé avec une énergie jubilatoire. Une occasion de se laisser surprendre par un théâtre non conventionnel qui nous fait sans cesse passer de l’émotion à la drôlerie.

Texte de : Sandrine Attard

N’hésitez pas à partager Evènement que vous retrouverez également sur
notre site Théâtre et Psychanalyse, a Corps Perdus :Cliquez ICI
notre page Facebook ACP : Cliquez ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le novembre 7, 2019 par .

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :